Lot 16

Francis PICABIA (1879-1953)

La Vierge de Montserrat, ou Femme à la cigarette 1928

Gouache sur papier
Signé en bas au centre " Francis Picabia"
Galerie Briant, Paris, 1928, n°29

Francis Picabia, Bruxelles, 1983, n° 37

Francis Picabia, Kunsthaus, Düsseldorf / Zürich,1983/1984, n°74, reproduit p.83

Francis Picabia, Madrid / Barcelone, 1985, n°80, reproduit p.58

Francis Picabia, « le tableau le plus savant et le plus complet broute l’herbe de mon jardin » ; Nîmes, 1986, n°73

Picabia, Galerie Didier Imbert, Paris, 1990, n°38 reproduit

Francis Picabia et la côte d’azur, Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice 1991

Francis Picabia, Centre Julio Gonzales, Valence/ Barcelone, 1995, reproduit p.120

Francis Picabia, Foundacio Pilar i Juan Miro, Majorque

Agnus Dei, l’Art romantique et les artistes du XXème siècle, MNAC, Barcelone 1995 /1996, reproduit p.100

Francis Picabia, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 2002 /2003, reproduit.

H: 63.0 x L: 48.0 cm

Estimation : 140 000 € - 160 000 €

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

Francis PICABIA (1879-1953)

La Vierge de Montserrat, ou Femme à la cigarette 1928

Gouache sur papier
Signé en bas au centre " Francis Picabia"
Galerie Briant, Paris, 1928, n°29

Francis Picabia, Bruxelles, 1983, n° 37

Francis Picabia, Kunsthaus, Düsseldorf / Zürich,1983/1984, n°74, reproduit p.83

Francis Picabia, Madrid / Barcelone, 1985, n°80, reproduit p.58

Francis Picabia, « le tableau le plus savant et le plus complet broute l’herbe de mon jardin » ; Nîmes, 1986, n°73

Picabia, Galerie Didier Imbert, Paris, 1990, n°38 reproduit

Francis Picabia et la côte d’azur, Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice 1991

Francis Picabia, Centre Julio Gonzales, Valence/ Barcelone, 1995, reproduit p.120

Francis Picabia, Foundacio Pilar i Juan Miro, Majorque

Agnus Dei, l’Art romantique et les artistes du XXème siècle, MNAC, Barcelone 1995 /1996, reproduit p.100

Francis Picabia, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 2002 /2003, reproduit.

H: 63.0 x L: 48.0 cm

Estimation : 140 000 € - 160 000 €

Provenance :

Donné par Francis Picabia à sa fille
Collection Particulière, Paris

Expositions / bibliographie :

Marie Lluisa Borras, PICABIA, Paris , 1985,n° 502 fig 685


PICABIA Francis (1879-1953)

Peintre français, Francis Picabia est né en 1879 et décédé en 1953. Il est rapproché des mouvements Dada et surréaliste. Il étudie à l'École du Louvre, ensuite à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il est d’abord influencé par l’Ecole de Barbizon de 1903 à 1908. Puis il expose à la Galerie Haussmann, chez Danthon, à la Kaspar Kunstsalon de Berlin, à Londres, Munich et Barcelone. En 1910, il rencontre Marcel Duchamp et l’année suivante, il intègre le Groupe de Puteaux. Il crée le Salon de la Section d’Or à Puteaux, puis en 1913 il participe à l’Armory Show de New York. Il fonde aux côtés de Duchamp et Man Ray la Revue 291. Fasciné par l’esthétique industriel, il va reproduire des dessins industriels issus de magazines scientifiques. Voyageant régulièrement à New York, il va participer à l’introduction de l’art moderne en Amérique. Il fonde à Barcelone la Revue 391 et intègre le mouvement Dada, dont il rencontre les membres à Zurich en 1918. C’est aux côtés de Breton qu’il diffusera le mouvement à Paris, puis quitte le groupe en 1921. Il dira : « J'ai inventé le dadaïsme ainsi qu'un homme met le feu autour de lui, au cours d'un incendie qui gagne, afin de ne pas être brûlé ». Il voyage entre Paris, Lausanne, New York, la Normandie et la Côte d’Azur. Il se passionne pour les jeux de hasard, la photographie et le cinéma. Il écrit un court-métrage intitulé « Entracte ». Après la Deuxiéme Guerre Mondiale, il se tourne de nouveau vers l’abstraction.


Comment enchérir?

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact