ARDEN-QUIN Carmelo

Carmelo Arden-Quin est un artiste uruguayen né en 1913 à Rivera et décédé en 2010. Il est connu pour son rôle majeur dans l'art concret et son travail dans toute l'Amérique latine. Il étudie le droit au Brésil avant de rencontre Joaquin Torres Garcia dans la capitale uruguayenne à l'âge de vingt-deux ans. Il part trois ans plus tard s'installer à Buenos Aires où il crée la revue "Arturo" en 1944, premier magazine sud-américain consacré à l'art abstrait. Il met en place l'année d'après le groupe Arte Concreto-invencion qui s'attache à présenter des manifestations d'art abstrait à cadre irrégulier, une véritable nouveauté pour l'époque en Argentine. En 1946, il fonde auprès d'autres artistes parmi lesquels Martin et Ignacio Blaszko le mouvement MADI. Le but de ce mouvement est d'inviter l'artiste à sortir de son cadre au sens physique du terme (peindre sur des formes et des surfaces inattendues). Arden-Quin part pour la France à l'âge de trente-cinq ans où il fait la connaissance, entre autres, de Denisé René et de Félix del Marle. Des oeuvres du mouvement MADI rejoignent alors les oeuvres exposées aux Salon des Réalités Nouvelles et Salon de l'abstraction géométrique. Il rencontre en 1951 Volf Roitman, qui dirige la revue Poésia Buenos Aires, avec qui il travaillera pendant une cinquantaine d'années. Le mouvement MADI eut une grande postérité ; on notera notamment la manifestation du groupe au musée de la Reina Sofia de Madrid en 1997. Lors de l'exposition consacrée à l'art d'Amérique Latine au MoMA (1990), reprise au Centre Pompidou, une grande salle fut entièrement consacrée à l'oeuvre d'Arden-Quin.

« Retour