ISRAELS Jozef

Jozeph Israels est un peintre réaliste néerlandais né en 1824 et décédé en 1911. Il peint avant tout des portraits et des scènes de genre, mettant en scène les plus démunis.  En 1840, il devient apprenti auprès du portraitiste et peintre historique Jan Adam Krusemann, tout en suivant des cours à l'Académie des Beaux-Arts d'Amsterdam et en travaillant auprès de Jan Willem Pienemann et le sculpteur Royer. Cinq ans plus tard, il se rend à Paris où il apprend l'exécution de peintures historiques à la manière romantique à l'atelier Picot et suit des cours à l'école des Beaux-Arts. En 1847 Jozef rentre à Amsterdam et participe à un concours de l'Académie. Il décide alors de se consacrer à l'histoire de son pays, qu'il traduit avec exactitude sur ses toiles, par le biais de portraits de déshérités. L'artiste compte parmi les plus grands peintres hollandais du XIXe. Célèbre de son vivant, il a appartenu au comité d'organisation de la première biennale de Venise en 1895. Une rétrospective lui a été consacrée en 2008 et 2009 au Gemeentemuseum de La Haye, ainsi que de nombreuses monographies. Les oeuvres d'Israels sont exposées dans les plis grands musées internationaux, comme le Rijksmuseum d'Amsterdam, le Metropolitan Museum de New York ou encore la National Gallery de Londres.

« Retour