MASSON Andre

André Masson est un artiste français né en 1896 et décédé en 1987. Il est connu pour sa participation au mouvement surréaliste. Ses dessins automatiques sont très célèbres, ainsi que ses tableaux de sable. Il étudie tout d’abord en Belgique, à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, puis à Paris, à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts aux côtés de Paul Baudouin. Il voyage ensuite en Italie et en Suisse avant de participer à la Première Guerre Mondiale. Après avoir été blessé durant le conflit, il peint à Céret puis il s’installe à Paris. Il partage son atelier avec Joan Miro et fréquente les artistes et intellectuels parisiens de son temps : Max Jacob, Roland Tual, Antonin Artaud, Juan Gris, André Derain, Michel Leiris, Aragon, etc… Il est repéré par Kahnweiler et signe un contrat en 1922 avec le marchand. En 1924, alors qu’il expose à la galerie de ce dernier, André Breton lui rend visite à son atelier. Masson rejoint alors le groupe des surréalistes. Il réalise des dessins automatiques, des gravures, des tableaux de sable, des illustrations, des sculptures, des décors de théâtre, de ballets, etc… Mais en 1929, il se brouille avec Breton et « quitte » le groupe. En 1933, il présente ses Massacres à New York. L’année suivante, il s’installe en Espagne avant de fuir la guerre aux USA où il retrouve de nombreux artistes et intellectuels français. En 1945, il est de retour en France. En 1954, il reçoit le Prix National des Arts. Onze ans plus tard, il réalise le décor du plafond du théâtre de l’Odéon. André Masson influencera de nombreux artistes de l’expressionnisme abstrait, notamment Pollock ou encore Gorky.

« Retour