MANZANA-PISSARRO Georges

Georges Manzana-Pissarro, ou Georges Henri Pissarro de son vrai nom, est un artiste français né en 1871 et décédé en 1961. Il est l’un des fils de Camille Pissarro qui lui enseigne son art. Influencé par l’impressionnisme de son père et les artistes de ce cercle que Georges Manzana-Pissarro fréquente depuis son plus jeune âge, il peint des paysages de Pontoise et d’Eragny. C’est en 1894, il prend pour pseudonyme « Manzana » qui était le nom de sa grand-mère. A partir de 1910, il signe systématiquement du nom de « Manzanna-Pissarro ». Il produit alors une peinture néo-impressionniste et dès 1906, il réalise des objets et du mobilier. Influencé par le travail de Gauguin et les théories anarchistes, il développe un certain orientalisme dans sa peinture. A partir de cette période, il s’inspire des estampes japonaises et des Contes des Mille et Unes Nuits, ce qui le conduit à la création d’un monde fantastique sur des fonds argentés ou dorés. Cependant à l’époque, le public apprécie davantage ses paysages. Il présente régulièrement son travail lors d’expositions : au Salon d’Automne, au Salon des Indépendants, chez Durand-Ruel ou encore chez Eugène Druet. Il expose également chez Vollard en 1907. Mais son exposition la plus importante est celle qui se tient au Musée des Arts Décoratifs en 1914. En effet, plus de 300 de ses œuvres sont présentées : tapisseries, mobilier, œuvres en verre, lithographies, etc… En 1939, il fuit la guerre vers Casablanca au Maroc et ne revient en France avec sa famille qu’en 1947.

« Retour