ALECHINSKY Pierre

Pierre Alechinsky est un artiste belge né en 1927. Il est connu pour son affiliation au Tachisme, à l’Expressionnisme abstrait et l’Abstraction lyrique. Originaire de Bruxelles, il étudie dès 1944 à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et des Arts Décoratifs de La Cambre. L’année suivante, il découvre le travail d’Henri Michaux ainsi que de Dubuffet. En 1949, il rejoint le groupe Cobra aux côtés de Karel Appel, Asger Jorn, Christian Dotremont, Constant et Jan Nieuwenhuys. Les différents artistes de ce groupe international sont pour une peinture plus provocante et puisant son inspiration dans les civilisations extra-occidentales et les pans de la culture européenne qui n’auraient pas été « corrompus ». Les artistes de Cobra sont à la recherche d’un art pur, leur première exposition se tient au Musée Stedelijk. Dès 1951 il s’installe en France, tout en continuant à exposer avec Cobra. A Paris, il étudie la gravure sous la direction de Stanley William Hayter. Il fréquente alors Giacometti, Brauner ou encore Bram van Velde. Sa première exposition parisienne se tient en 1954 à la Galerie Nina Dausset. A cette période, il s’intéresse vivement à la calligraphie asiatique puis part s’installer au Japon. Il y présente son travail lors de plusieurs expositions, notamment au Musée Ohara à Kurashiki en 1952. Il expose également à Londres, à Bern, à la Biennale de Venise, à New York et Amsterdam. Il obtient ainsi une reconnaissance internationale. Il fréquente alors André Breton et le cercle des surréalistes. Il expose sur invitation de Breton à la Dixième Exposition Internationale du Surréalisme. En 1983, il devient enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. En 1992, il exécute, sur commande, le décor de la rotonde de l’Assemblée Nationale. Le Jeu de Paume présente son travaille en 1998 et le Centre Pompidou en 2004. Deux ans plus tard, il reçoit le titre de Chevalier de la Légion d’Honneur. En 2007-2008, une rétrospective est organisée aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. Alechinsky est représenté par la Galerie Lelong depuis 1979. Nombreuses de ses oeuvres sont aujourd’hui conservées dans des collections privées et publiques, notamment aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, à la Tate de Londres, au Museum Ludwig de Cologne ou encore au MOMA de New York.

« Retour