BUCHHOLZ Erich

Erich Buchholz est un artiste allemand né en 1891 et décédé en 1972. Il est connu pour sa peinture et ses estampes. Il est l’une des figures de proue de l’art berlinois de l’entre-deux-guerres. Il étudie sous la direction de Lovis Corinth. Sa première exposition personnelle se tient en 1921 à la Galerie Der Sturm à Berlin. Il participe à de nombreuses autres manifestations berlinoises des années 1920. En 1922, il rencontre Laszlo Moholy-Nagy, Laszlo Peri, Ern? Kállai, El Lissitzky, etc… lors de l’exposition “Constructivisme et Suprématisme” à la Galerie Van Diemen à Berlin, artistes qu’il fréquente pendant plusieurs années. Il présente également son travail lors de la Première Exposition d’Art Moderne à Bucarest. Son atelier berlinois est connu pour être un lieu de rassemblement artistique et intellectuel de la capitale. S’y côtoient notamment : Kurt Schwitters, Hannah Höch, Huelsenbeck, Raoul Hausmann, Hans Richter ou encore Viking Eggeling. A partir de 1923, l’artiste s’intéresse à l’architecture et notamment aux formes des coquilles. Puis, il cesse de peindre (jusqu’en 1945) à cause de la crise économique et du Régime Nazi. Il s’établit à la campagne, à Germendorf mais est arrêté plusieurs fois et est interdit de peindre, son travail étant qualifié « d’art dégénéré ». En 1950, il réussit à s’installer à Berlin-Ouest et enchaîne les expositions internationales durant les années 1950-60. 18 de ses peintures sont achetées par le Musée Berlinois du XXème siècle, en 1955. En 1969, l’atelier de Buchholz est reconstitué à la Kunstbibliothek de Berlin. La même année, le Musée de Wiesbaden organise une rétrospective itinérante de son œuvre (de Cologne à Stuttgart). Il présente également son travail au Salon des Réalités Nouvelles.

« Retour