HELION Jean

Jean Hélion est un artiste français né en 1904 et décédé en 1987. Dès 1920, il étudie la chimie pendant 1 an à l’Institut Industriel du Nord à Lille. Puis il réalise un apprentissage en architecture à Paris. Au début des années 1920, il commence à peindre en dehors de sa formation. En 1925, Hélion et repéré par le collectionneur Georges Bine et peint à temps plein. Deux ans plus tard, il fait la connaissance de Joaquín Torres-García. C’est en 1928 au Salon des Indépendants qu’il expose pour la première fois. Puis il fréquente Jean Arp, Mondrian et passe à l’abstraction vers 1929. En 1930, il fonde Art Concret avec notamment Théo van Doesburg. L’année suivante, Abstraction-Création succède à ce groupe. Et après avoir voyagé en Europe et en Union Soviétique, il rencontre Marcel Duchamp, Tristan Tzara et Max Ernst à Paris. Pour sa première exposition personnelle, il expose en 1932 à la Galerie Pierre. La même année, il se rend à New York et y expose en 1933, à la John Becker Gallery. Après un nouveau séjour aux USA en 1934, il rencontre Jacques Lipchitz et Joan Miro. En 1936, il s’installe aux USA et expose à la Galerie Cahiers d’Art à Paris et à la Valentine Gallery de New York. En 1938, il présente son travail seul à la Galerie Pierre et à cette occasion, il se lie d’amitié avec Paul Eluard, Yves Tanguy et Roberto Matta. Dès l’année suivante, il revient à la figuration. Il est ensuite mobilisé et fait prisonnier en 1940 dans un camp de Poméranie. Il s’échappe en 1942 et réussi à regagner les USA via la France. Il donne plusieurs expositions à New York en 1943 puis regagne Paris 3 ans plus tard et expose entre New York et l’Europe durant les années 1950 et 1960. Dans les années 1970, il expose essentiellement en France.

« Retour