BARYE Antoine-Louis

Antoine-Louis Barye est un sculpteur français, né à Paris en 1796 et décédé en 1875. Célèbre pour ses bronzes animaliers, il a également créé de remarquables figures allégoriques. Fils d'orfèvre, il est engagé comme apprenti à l'âge de treize ans chez un graveur puis chez un orfèvre. Il fait ses études à l'école des Beaux-Arts de Paris et expose à l'âge de trente-et-un ans au Salon de Paris en 1827. Bien que de nombreux artistes et amateurs admirent ses oeuvres entre 1831 et 1835, les officiels refusent de l'exposer au Salon, critiquant sa "ménagerie", composée selon eux de "presse-papiers". Son "Lion au repos" est par conséquent refusé au Salon de 1836. Il participe au jury de Exposition Universelle de 1855 où il expose également, et obtient la grande médaille à la section des bronzes d'art. Il est nommé chef de l'atelier des moulages et directeur de la Galerie des Plâtres au musée du Louvre en 1848, mais doit abandonner ce poste deux ans plus tard. Il exerce ensuite la fonction de professeur de dessin au Muséum d'Histoire naturelle et est ordonné officier de la Légion d'Honneur en 1855. Barye est élu à l'Académie de peinture en 1868. Durant le conflit franco-prussien de 1870 il se réfugie à Cherbourg. En 1996 le Musée du Louvre, qui possède la plus grand collection mondiale d'oeuvres de Barye, consacre une grande rétrospective à sa production animalière à l'occasion de l'exposition "La griffe et la dent". Ses animaux sont toujours vifs, alertes, et incroyablement détaillés.

« Retour