FOUACE Guillaume Romain

Né dans une famille de paysan, il obtient grâce au conservateur de Cherbourg, M. Henry, deux bourses afin de partir étudier à Paris, en 1867, où il commence par faire des copies. Il devient l’élève d’Adolphe Yvon et expose ses premières toiles au Salon de 1869. Le Cotentin reste néanmoins cher à son cœur et il réalise les décors de l’église de Montfarville en 1878. Il est associé au courant réaliste. Il représente des scènes populaires villageoises et des paysages où il met en valeur la vigueur des côtes normandes, l’immensité de la mer. Il a également peint des portraits et des nus. On peut voir ses portraits, ses paysages et ses natures mortes à Orsay, au musée Thomas-Henry de Cherbourg et dans quelques musées normands.

« Retour