SUREDA Andre

Peintre d’ascendance espagnole, il est élève de Tony Robert-Fleury, de Bouguereau et de Jules Lefebvre. En 1894, il part en Algérie (où il s’installera pendant dix ans) puis se rend en Tunisie et en Espagne. Il multiplie les voyages au Maghreb et au Mashreq (Syrie et Palestine). Il participe au Salon des Artistes Français et à celui de la Société nationale des Beaux-Arts où il expose régulièrement entre 1902 et 1925. On le retrouve aux expositions coloniales de 1906 et 1922 ainsi qu’à l’exposition internationale de New-York en 1927. Il a été sollicité pour réaliser les illustrations de romans de Jean et Jérôme Tharaud (L’An prochain à Jérusalem), de Maupassant (Au Soleil), de Louis Bertrand (Nuits d’Alger) ou encore Maurice Barrès. On peut les voir à la BNF. Certains de ses tableaux sont conservés au musée Lambinet à Versailles, au musée Rolin d’Autun ou au musée Ahmed Zabana d’Oran. Il a peint de nombreux portraits de femmes en prêtant une grande attention à leur environnement, notamment aux motifs végétaux.

« Retour