MICHAUX Henri

Henri Michaux est un artiste et poète belge (naturalisé Français en 1955). Il est né à Namur en 1899 et décède le 19 octobre 1984 à Paris. Homme de talents multiples, il s’est illustré tant par sa production littéraire, que par sa production graphique. Son installation à Paris en 1925 marque le début de son engouement pour la peinture à travers la découverte des œuvres de Paul Klee, de Giorgio de Chirico ou encore de Max Ernst. Sa réflexion sur l’art graphique est enrichie par de nombreux voyages entre 1926 et 1936, par les évènements contemporains (durant la guerre il s’installe en zone libre), mais aussi par des drames plus intimistes comme la mort de sa femme en 1948. Peinture à la gouache, aquarelles, pastel, dessins et illustrations : l’œuvre d’Henri Michaux est polymorphe, elle a une répercussion importante sur son époque. La peinture est pour lui une échappatoire qui « laisse là les mots, [et] arrête la démangeaison du pourquoi et du comment ». Sa démarche est proche de celle des surréalistes, en utilisant des psychotropes, ses dessins deviennent de véritables écritures de son inconscient. Les dessins mescaliniens en sont la meilleure illustration. Son style relève l’abstraction lyrique. Il expose à la Biennale de Venise en Venise en 1960 où il reçoit le prix Einaudi.

« Retour