En JOONG Kim

Le père Kim En JOONG est né en 1940 en Corée du Sud pendant l’occupation japonaise. Son père était calligraphe mais c’est sa rencontre avec un professeur de calligraphie, en 1956, qui l’oriente vers les arts graphiques. Il se forme alors à l’école des Beaux-Arts de Séoul et suit des cours de français. Il s’intéresse également à la peinture occidentale. Elevé dans la tradition taoïste, il découvre la religion catholique lors d’un séminaire à Séoul où il donne des cours de dessin. Il continue sa formation artistique et religieuse en Suisse puis à Paris où il vit depuis 1974. Au fil des années, la reconnaissance de ses œuvres « du blanc » ou « de la lumière » s’accroit. Il réalise ses premiers vitraux en 1989. Pour ce travail, il est fait Officier de l’ordre des Arts et Lettres. Les éditions du Cerf permettent, par leurs publications, de suivre l’évolution de l’œuvre du Père Kim. En 2013 est paru « Kim En Joong et le cabanon de Saint-Paul », ouvrage de Jean-Claude Pichaud retraçant le parcours artistique du peintre durant ces cinquante dernières années.

« Retour