DELAUNAY Sonia

Peintre française d'origine russe, Sonia Delaunay est née en 1885 et décédée en 1979. Elle grandit à Saint-Pétersbourg et voyage beaucoup en Europe. Elle étudie à Karlsruhe en 1903, où elle apprend le dessin et notamment le dessin au fusain. En 1905, elle s'installe à Paris où elle peint son premier tableau en 1906, son style oscille alors entre le style fauve et le style expressionniste. En 1908, elle se marie avec Wilhem Uhde, grand critique et collectionneur, ce qui lui permet d'obtenir la nationalité française. Puis, en 1910, elle épouse le peintre Robert Delaunay qui est fortement influencé par elle, notamment dans l'utilisation de couleurs pures. Tous deux s'associent dans leur travail. Sonia Delaunay introduit, dans les années 1910, le contraste simultané dans les arts décoratifs (la mode, l'illustration, la publicité, etc.). Elle travaille en 1918 sur le projet des Ballets Russes de Diaghilev et dans les années 1920 elle se consacre fortement à différents arts décoratifs : décor de tissus, de mobilier, de costumes de théâtre (Le cœur à Gaz, de Tzara, 1923) et de cinéma (Vertige, de L'Herbier, 1926). Dès 1931, elle se consacre davantage à la peinture. En 1937, elle exécute des peintures murales pour les pavillons de l'Air et des Chemins de fer de l'Exposition Internationale. En 1939, elle expose à la Fondation du Salon des Réalités Nouvelles. Elle participe à d'autres expositions d'art abstrait après la guerre et s'associe au groupe « Espace » dont l'objectif est de regrouper Art et Architecture. Dans son œuvre, le cercle est un motif dominant. Malgré ses nombreuses peintures, Sonia Delaunay se consacre toujours aux arts décoratifs et réalise, notamment, les vitraux de l'église de Saux. On art est total et dépasse les frontières des différentes disciplines, Nombreuses de ses œuvres sont aujourd'hui exposées au Centre Georges Pompidou à Paris. Parmi elles, on compte : Contrastes Simultanés (1912), Le Bal Bullier (1914).

« Retour