NEMES André

Endré Nemes, de son vrai nom Endré Nágel, est un artiste tchéco-suédois qui naît en à Pécsvárad (Hongrie) en 1909. Parti à Vienne pour étudier la philosophie, il continue sa formation à Prague, à l’Académie des Beaux-Arts avec pour professeur Willy Nowak. Sa première exposition a lieu à la Galerie du Docteur Feigl à Prague en 1936, auprès du travail de son confrère Jacub Bauernfreund. Juif, il s’exile en Finlande dès 1938, où il enseigne à l’Ecole libre de peinture d’Helsinki. Il s’installe ensuit en Suède, où il rejoint en 1943 le groupe de nouveaux-réalistes « Minotaur », qui réunissait entre autre Max Walter Svanberg, Adja Yunkers et Anders Österlin. Nemes devient professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Valand à Göteborg en 1947, puis déménage à Stockholm. Suédois d’adoption, il en obtient la nationalité en 1948 et expose de nombreuses fois dans ce pays (Stockholm, Malmö, Göteborg…). Artiste pluridisciplinaire, il utilise régulièrement la technique de l’émail et a conçu plusieurs cartons de tapisserie ; il a également dessiné des décors et costumes de spectacle, par exemple pour le ballet « Gala Performance » (Antony Tudor, 1949) ou pour l’opérette « Roi d’un jour » (Adam, 1960). Il officie à plusieurs reprises en tant que décorateur, notamment à l’Hôtel Lysekil en 1952 et au Centre communautaire de Starrkär en 1960. Ecrivain, Endré Nemes a rédigé de nombreux poèmes et travaillé pour les journaux Kassai Ujság et Magyar Ujság. Une rétrospective lui est consacrée à Prague et à Bratislava en 1966. Reconnu internationalement, il expose en 1969 à Montréal et en 1972 au musée de Tel Aviv ; certaines de ses œuvres se trouvent aujourd'hui au Musée d’Art moderne de Stockholm et au Brooklyn Museum.

« Retour