LELEE Leo

De son vrai nom Léopold Lelée, dit Léo, illustrateur français né en 1872 dans la Mayenne. Après une scolarité brillante à Laval, il obtint une bourse qui lui permit de suivre les deux prestigieuses écoles d'art de Paris : celle des Arts décoratifs, puis celle des Beaux-Arts. Ses deux domaines de prédilection furent, dès cette époque, l'illustration et le costume. Il devint rapidement connu pour sa maîtrise de ces deux domaines pourtant bien différents, et fût nommé professeur à Saint-Quentin, puis à Roubaix : la lumière de ces deux villes du Nord de la France ne le satisfit cependant pas. Créateur de nombreuses cartes postales influencées par l'Art Nouveau, il décida alors de déménager pour la Provence, où la luminosité du climat méditerranéen le retint. Farouche défenseur des traditions folkloriques arlésiennes, il réalisa en cette ville de nombreuses illustrations, qu'il vendait dans une boutique au pied des arènes d'Arles, boutique attirant une clientèle touristique, mais devenant aussi par là-même un lieu de rencontre des artistes de Provence, où il rencontra notamment son grand ami Frédéric Mistral. Son succès ne démordant pas, il s'installa alors dans un hôtel particulier de la ville, où il expose et vend ses aquarelles. Contribuant par ses illustrations à de nombreux ouvrages inspirés par les costumes typiques de nos régions, mais dans un traitement pictural inspiré par l'Art Nouveau, Léopold Lelée a été décrit comme un personnage pittoresque et sympathique par ses nombreux amis du cercle artistique provençal de la première moitié du XXe siècle, notamment les auteurs Frédéric Mistral et Jules Chancel. Il mourut en 1947, retiré dans une maisonnette d'Arles, laissant dans ses illustrations un formidable témoignage de la Provence.

« Retour