SIDIBÉ Malick

Surnommé "L'oeil de Bamako", Sidibé est né à Bamako en 1935 ou 1936, il n'est pas très sûr... Au lycée, il dessine lors des grandes fêtes telles que le 14 juillet. Il se fait ainsi connaître et il est sélectionné par le gouverneur colonial pour intégrer l'école des Artistes Soudanais, où il étudie la photographie. Il achète son premier Brownie Camera en 1956. Un an auparavant il avait commencé à travailler dans le très populaire studio de Gérard Guillat. Il ouvre son propre studio en 1958, toujours à Bamako. Il fait des reportages sur la jeunesse malienne et la culture populaire des années 1960. Il commence à faire des portraits studio dans les années 1970. Dans les années 1990, la création artistique malienne émerge sur la scène internationale. Sidibé participe aux rencontres African Photography en 1994. A partir de 2000, il reçoit différentes récompenses (Hasselbald Award, Golden Lion Award for Lifetime Achievement de la Biennale de Venise). Il a exposé dans diverses capitales européennes et aux USA. Nombre de ses oeuvres font partie de la collection Pigozzi (Comtemporary African Art Collection)

« Retour