LI SHUANG

Née dans une famille d'intellectuels, Li Shuang s'est épanouie discrètement dans un contexte de Révolution sociale en peignant et en dessinant au pastel. Elle fut envoyée durant sa jeunesse dans un camp de "rééducation" de la jeunesse. A Pékin, elle travaille aux décors du Théâtre artistique de la Jeunesse et forme aux côtés de 12 autres artistes (Ma Desheng, Wang Keping, Huang Rui, Qu Leilei, Zhong Acheng, Ai Weiwei), le groupe "étoile". A l'avant-garde de la création chinoise, ils organisent une exposition sauvage pour laquelle Li Shuang est emprisonnée deux ans. Le groupe poursuit ses expérimentations et manifestations pour la liberté de création et d'expression. Elle est de nouveau emprisonnée en 1981 pour avoir entretenue une relation avec un diplomate français. Après l'intervention de Mitterrand, elle est libérée et vient s'installer en France. Elle poursuit son travail à Paris, participe à la formation de nombreux groupes et associations d'artistes et intellectuels chinois tels que la Chinese Overseas Artists Association. Elle expose partout dans le monde. Le groupe les étoiles s'est réunis depuis à Hong Kong en 1989, à Tokyo en 2000 et une exposition rétrospective a eu lieu en 2007 à Pekin.

« Retour