DESPIAU Charles

Sculpteur français, Charles Despiau est né en 1874 et décédé en 1946. Il est célèbre pour ses monuments, ses nus, ses bustes et ses dessins. Il étudie à l'Ecole des Arts Décoratifs à Paris sous la direction de d'Hector Lemaire (ancien élève de Carpeaux) puis à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts sous la direction de Louis-Ernest Barrias et rejoint, sous l'égide de Rodin, Dalou, Meunier, Bourdelle, Niederhausen-Rodo, Louis Dejean, Carries, Camille Claudel, et Lucien Schnegg. En 1898, il expose pour la première fois un buste au Salon des Artistes Français. Il est sociétaire du Salon des Jeunes Sculpteurs Indépendants de 1904 à 1923. Il est remarqué par Rodin en 1907 à la Société Nationale des Beaux-Arts, ce dernier l'intègre alors dans son atelier du dépôt des marbres jusqu'en 1914. Il participe à de nombreuses exposition dont : le Salon d'Automne, le Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts, le Salon des Tuileries ou encore la Biennale de Venise. En 1911, il reçoit le titre de Chevalier de la Légion d'Honneur. En 1923, il est professeur à l'Académie de la Grande Chaumière, puis en 1927, à l'Académie Scandinave. En 1936, il reçoit le titre de Commandeur de la Légion d'Honneur. Despiau s'intéresse au problème du vêtement moderne dans la sculpture, qu'il entreprend de restituer dans la sculpture de portrait. Cependant, contrairement à Rodin, Despiau préfère aux formes tourmentées, l'équilibre de la statuaire antique, privilégiant la sérénité. Parmi ses bustes, on peut citer : Madame André Derain, Madame Othon Friesz ou encore Dunoyer de Segonzac. Il laisse également derrière lui de nombreux dessins qui, comme son œuvre sculpté, sont empreints de rigueur classique, mais évitant l'académisme.

« Retour