DERAIN André

Peintre français, André Derain est né en 1880 et décédé en 1954. Il est membre fondateur du fauvisme. Il est connu pour ses paysages, ses marines, ses portraits, ses nus et ses natures mortes. Derain est également graveur, sculpteur et illustrateur. Il étudie à l'Académie Camillo aux côtés d'Eugène Carrière. Il fréquente le Musée du Louvre, où il réalise des copies, c'est là qu'il rencontre Matisse. Il rencontre également Vlaminck et commence à peindre des paysages, influencé par les néo-impressionnistes et Cézanne. En 1905, il se rend à Collioure où il rejoint Matisse, ce séjour est déterminant car il définit son style fauve : l'utilisation de couleurs vives voire criardes et la simplification des formes. Toujours avec Matisse, il découvre les arts premiers, qui le font avancer dans sa réflexion. Il collectionne l'art dit « nègre » et s'intéresse également aux arts décoratifs, qui vont fortement l'influencer. Dès 1907, il fréquente les artistes du Bâteau-Lavoir: Picasso, Braque, Apollinaire, Van Dongen ou encore Max Jacob. Dès 1907, il commence à sculpter la pierre, il illustre également plusieurs ouvrages, dont L'Enchanteur Pourrissant d'Apollinaire, des recueils de poèmes de Max Jacob et Le Mont Piété d'André Breton. A partir de 1911, il revient à une peinture un peu plus traditionnelle, on y retrouve la perspective. Il participe à la Première Guerre Mondiale, à son retour il travaille sur des décors et costumes de ballets, ce qui l'amène à collaborer avec Diaghilev. En 1928, il reçoit le Prix Carnegie et expose en Europe et aux USA. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il est à Paris et considéré par les nazis comme symbole de la culture française. En 1941, il se rend en Allemagne puis est accusé de collaboration. Il meurt en 1954 d'un accident de voiture.

« Retour