CALLOT Jacques

Peintre graveur français, Jacques Callot est né en 1592 et décédé en 1637. Agé de douze ans, il fugue en Italie, poussé par sa volonté d'être artiste, où il représente des bohémiens, pauvres gens et bandits. Il apprend ensuite la gravure auprès de l'artiste italien Tempesta. En 1614, il entre au service de Cosme II de Médicis, ce qui accroit sa notoriété et fait de lui le peintre en vogue. Après la mort de Cosme II, il retourne en France, à Nancy. Callot représente la vie qu'il observe et étudie autour de lui, à la ville, à la Cour, etc. Il crée ainsi un genre original, personnel et nouveau qualifié de « Fantaisies à la Callot » ou « A la manière de Callot ». Par sa technique originale, Callot bouleverse l'histoire de la gravure, en effet, il en perfectionne les procédés et l'outillage, mais surtout, il fait de la gravure un art à part entière, au même titre que la peinture.

« Retour