DELLA BELLE Stefano

Graveur florentin, Stefano Della Bella est né en 1610 et décédé en 1664. Aquafortiste, son style est maniériste et baroque. Il étudie auprès de Giovanni Benedetto Castiglione et Gasparo Mola (médailleur). Il étudie ensuite sous la direction de Remigio Cantagallina qui lui enseigne le dessin et la gravure. Puis, il intègre l'atelier d'Orazio Vanni, puis Giovan Battista et Cesare Dandini. A ses début, il copie Jacques Callot, ensuite entre 1633 et 1636, il étudie à Rome sous la protection de Don Lorenzo de Medicis. A Rome, il rencontre les artistes Israël Henriet et François Langlois. En 1639, il s'installe à Paris, où il reçoit des commandes du Cardinal Richelieu et fréquente le cercle des hommes de lettres, artistes et courtisans, et en 1647, il rencontre Rembrandt à Amsterdam. En 1649, il retourne à Florence, toujours sous la protection des Médicis et enseigne son art à Cosme de Médicis. Son style est vif, empreint de fantaisie et témoigne de son goût pour la nature. Il aborde également des sujets tels que des sujets militaires, des cartes topographiques, des frises et ornements, des frontispices et des décors de fêtes. Il exécute des ruines romaines lorsqu'il voyage quelques fois à Rome. Aujourd'hui, une grande partie de ses œuvres est exposée au Musée du Louvre.

« Retour