DUBUC Roland

Normand d’origine, Roland Dubuc n’en reste pas moins un Montmartrois de cœur et de création. C’est en 1950, après des années difficiles à Rouen, qu’il décide de tenter sa chance à Paris, dans le quartier bohème du 18ème arrondissement. Ce dernier l’inspirera tout au long de sa vie, lui permettant de remporter la médaille d’argent de la ville de Paris avec sa toile intitulée « La fanfare des pompiers de Montmartre ». Après plusieurs années passées en Suisse où il expose à Genève, Roland Dubuc revient en 1985 en France et signe un contrat d’exclusivité avec Jean-Paul Villain qui ouvre une galerie. Roland Dubuc connaît alors un succès international.

« Retour