CAMOIN Charles

Originaire de Marseille, Charles Camoin suit des cours de dessin à l’école des Beaux-Arts de la ville alors qu’il se destine plutôt au commerce. En 1896, à l’âge de 17 ans, il reçoit un « premier prix de figure » ce qui le décide à poursuivre dans la voie artistique. En janvier 1898, il s’installe à Paris avec sa mère et est admis dans l’atelier de Gustave Moreau où il rencontre Matisse, Marquet et Manguin. Mais en avril de la même année, Gustave Moreau meurt et l’atelier est repris par Fernand Cormon qui délivre un enseignement très académique. Charles Camoin et ses nouveaux amis décident de quitter cet atelier pour s’inscrire dans un atelier libre, l’Académie Camillo. En 1900, Charles Camoin effectue son service militaire à Arles où il s’imprègne de l’œuvre de Van Gogh. Il s’installe à Aix-en-Provence en 1902 et se lie d’amitié avec Cézanne. De retour à Paris en 1903, il est remarqué par la critique au Salon des Indépendants et au Salon d’Automne où il expose. En 1905, il est fait partie des artistes fauves exposés au Salon d’Automne. S’en suivent de nombreuses expositions dont celle de l’Armory Show à New-York en 1913. Les premières œuvres de Charles Camoin sont caractérisées par l’école provençale avec ses couleurs vives et une touche marquée. Avec le temps, son travail devient de plus en plus tempéré.

« Retour