FRAGONARD Jean-Honore

Jean-Honoré Fragonard est un peintre français né en 1732 et décédé en 1806. Il est connu pour être un des peintres majeurs du XVIIIe siècle, surtout grâce à ses scènes historiques, de genre et ses paysages. Originaire de Grasse, il s'installe à Paris avec sa famille à l'âge de six ans. Il étudie auprès de Chardin puis de Boucher. En 1752, il remporte le Grand prix de Peinture de l'Académie Royale grâce à son tableau intitulé Jéroboam sacrifiant aux idoles . Il rentre ensuite à l'École royale des élèves protégés sous la direction de Carle Van Loo. De 1756 à 1761, il réside à l'Académie de France de Rome aux côtés d'Hubert Robert. Il voyage en Italie puis retourne en France. Il devient le peintre en vogue et se dirige vers le genre érotique. Il est considéré à l'époque comme un peintre Rococo. Cependant, ses œuvres peuvent faire l'objet d'une deuxième lecture, on peut y percevoir une certaine inquiétude, une atmosphère menaçante. De son succès, il devient riche mais perd sa fortune suite à la Révolution Française. De 1773 à 1774, il voyage en Europe, notamment en Italie, à Vienne, à Prague, à Dresde, à Francfort et à Strasbourg. Il séjourne ensuite à Grasse pendant un an et en 1793, il devient membre de la Communauté des Arts. Il devient conservateur du Musée du Louvre, mais doit ensuite s'installer au Palais Royal suite à son expulsion sur décret impérial. Il décède peu de temps après et est enterré dans le cimetière de Montmartre.

« Retour