CALDER Alexander

Alexander Calder est un artiste américain né en 1898 et décédé en 1976. Il est connu pour son travail de sculpture, de peinture et tout particulièrement pour ses célèbres mobiles et ses stabiles. Issu d’une riche famille d’artistes, il reçoit une formation d’ingénieur. Il étudie à l’Art Students League of New York dès 1923. En 1924, il illustre des bandes-dessinées à la « National Police Gazette » où il signe sous le pseudonyme de « Sandy Calder ». Dès 1925, il est fasciné par l’univers du cirque et exécute des illustrations de spectacles pour le Cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus. L’année suivante, il réalise sa performance intitulée « Le Cirque de Calder » et qui se produit à Paris. A partir de 1927, il s’installe en France, il crée des jouets et rencontre les intellectuels et artistes d’avant-garde de la capitale : Joan Miro, Jean Cocteau, Man Ray, Robert Desnos, Fernand Léger, Le Corbusier, Theo Van Doesburg, Piet Mondrian, etc. Il passe ensuite à la sculpture abstraite et en 1931, il adhère au groupe « Abstraction-Création ». Il expose alors son travail à la Galerie Percier. Ses œuvres sont construites de fils de fer, de bois et font référence à l’univers qui est le nôtre. Il réalise également des sculptures faites d’éléments mobiles qui sont entrainés par un moteur. Sa première rétrospective est organisée au Museum of Modern Art en 1943. En 1952, il obtient le Grand Prix de la Biennale de Venise. Il exécute, en 1958, un mobile haut de 10 mètres pour le siège de l’UNESCO à Paris. La plupart de ses mobiles et ses stabiles sont faites d’acier, peintes et fabriquées par les entreprises Biemont situées à Tours. L’artiste collabore avec le poète Jacques Prévert sur l’ouvrage « Fêtes » pour lequel il réalise des eaux fortes (l’ouvrage sera publié aux éditions Maeght). Calder est surtout connu pour son œuvre peint et sculpté mais il réalise également des bijoux. Il décède d’une crise cardiaque en 1976.

« Retour