Lot 41

MAURIAC (François)

MAURIAC (François) - 1885-1970. Ensemble de 3 L.A.S. et 2 C.A.S. :
- L.A.S., Passy, 9 mars 1926, à Monsieur Lapina (éditeur), 1 p. in-8 : ""Je m'efforcerai de vous donner satisfaction ; mais ne vous inquiétez pas : tous les bibliophiles (sinon tous les éditeurs) savent qu'une œuvre littéraire n'est pas un produit manufacturé qui peut être livré à date fixe ; et ils sont accoutumés à la patience. Vos souscripteurs m'attendront le temps qu'il faudra. Je suppose que depuis nos premières conversations, le prix des exemplaires de votre collection a dû être augmenté. Je ne doute pas que nos droits aient été revus en proportion […]""
- L.A.S., sl, 3 avril 1926, 2 pp. in-8 (au même ?) : ""Je vous accuse réception du chèque de 2000 frs que vous m'avez adressé. […] J'ai lu avec curiosité le prospectus joint à l'envoi. Vous vendez 50 frs 1100 exemplaires de ma nouvelle, sans compter les 'luxe' : vous voilà loin du 10% sur le prix fort de vente que touche le moindre débutant… […] Je vous prie de bien vouloir réserver un exemplaire pour M. B. Grasset et pour M. Brun sans l'autorisation desquels cette publication n'aurait pu avoir lieu. […]""
- L.A.S., slnd, à M. Lapina, 1 p. in-12 : ""Merci du chèque. Je suis très content de cette vente ; je crois seulement que vous avez fait une mauvaise affaire ! […]""
- C.P.A.S. (la carte postale représente la Villa Blanche à Tamaris-sur-Mer), cachet postal 14 avril 1925, au directeur des éditions Lapina. Demande un rendez-vous à son retour à Paris.
- C.P.A.S. (la carte postale représente la Villa Blanche à Tamaris-sur-Mer), Tamaris, 18 octobre 1925 (au même ?) : ""[…] je me suis bien mis au travail pour vous, mais, comme je le redoutais, la nouvelle a proliféré et devient un roman qui ne saurait plus vous convenir. […] Si vous tenez absolument à une nouvelle, je vous prie donc de bien vouloir patienter encore quelques mois. Si quelques essais (dans le genre de mes petits essais de psychologie religieuse que vous avez eu [?] entre les mains) pouvaient vous convenir, alors je vous livrerais ce recueil, d'ici peu de semaines. Ce ne sont pas des fonds de tiroir, mais des portraits et des études de Proust, Montesquieu, France, Anna de Noailles, etc… Veuillez me répondre sur ce point par retour de courrier, car un éditeur belge me demande ces essais […]"" Cette correspondance précédente fait sûrement référence à la publication d'Un Homme de lettres chez Lapina en 1926.

Estimation : 150 € - 200 €

fin de l'enchère le 23 novembre à 14h 40mn 00s

Vente terminée

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

MAURIAC (François)

MAURIAC (François) - 1885-1970. Ensemble de 3 L.A.S. et 2 C.A.S. :
- L.A.S., Passy, 9 mars 1926, à Monsieur Lapina (éditeur), 1 p. in-8 : ""Je m'efforcerai de vous donner satisfaction ; mais ne vous inquiétez pas : tous les bibliophiles (sinon tous les éditeurs) savent qu'une œuvre littéraire n'est pas un produit manufacturé qui peut être livré à date fixe ; et ils sont accoutumés à la patience. Vos souscripteurs m'attendront le temps qu'il faudra. Je suppose que depuis nos premières conversations, le prix des exemplaires de votre collection a dû être augmenté. Je ne doute pas que nos droits aient été revus en proportion […]""
- L.A.S., sl, 3 avril 1926, 2 pp. in-8 (au même ?) : ""Je vous accuse réception du chèque de 2000 frs que vous m'avez adressé. […] J'ai lu avec curiosité le prospectus joint à l'envoi. Vous vendez 50 frs 1100 exemplaires de ma nouvelle, sans compter les 'luxe' : vous voilà loin du 10% sur le prix fort de vente que touche le moindre débutant… […] Je vous prie de bien vouloir réserver un exemplaire pour M. B. Grasset et pour M. Brun sans l'autorisation desquels cette publication n'aurait pu avoir lieu. […]""
- L.A.S., slnd, à M. Lapina, 1 p. in-12 : ""Merci du chèque. Je suis très content de cette vente ; je crois seulement que vous avez fait une mauvaise affaire ! […]""
- C.P.A.S. (la carte postale représente la Villa Blanche à Tamaris-sur-Mer), cachet postal 14 avril 1925, au directeur des éditions Lapina. Demande un rendez-vous à son retour à Paris.
- C.P.A.S. (la carte postale représente la Villa Blanche à Tamaris-sur-Mer), Tamaris, 18 octobre 1925 (au même ?) : ""[…] je me suis bien mis au travail pour vous, mais, comme je le redoutais, la nouvelle a proliféré et devient un roman qui ne saurait plus vous convenir. […] Si vous tenez absolument à une nouvelle, je vous prie donc de bien vouloir patienter encore quelques mois. Si quelques essais (dans le genre de mes petits essais de psychologie religieuse que vous avez eu [?] entre les mains) pouvaient vous convenir, alors je vous livrerais ce recueil, d'ici peu de semaines. Ce ne sont pas des fonds de tiroir, mais des portraits et des études de Proust, Montesquieu, France, Anna de Noailles, etc… Veuillez me répondre sur ce point par retour de courrier, car un éditeur belge me demande ces essais […]"" Cette correspondance précédente fait sûrement référence à la publication d'Un Homme de lettres chez Lapina en 1926.

Estimation : 150 € - 200 €


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact