Lot 45

MIRBEAU (Octave)

MIRBEAU (Octave) - 1848-1917. Ensemble de 4 L.A.S. adressées à Alfred Natanson (ou Alfred Athys, 1873-1932, écrivain, cofondateur avec ses deux frères Thadée et Alexandre, de la Revue Blanche), avec leurs enveloppes :
- Nice, Villa Ibrahim, 18 février 1901 (cachet postal), sur papier de deuil : ""Mon cher Fred, Je vous envoie, à votre femme et à vous tous nos vœux affectueux et je voudrais pouvoir chanter en votre honneur un bel épithalame. Le malheur est que je ne suis pas poète. Mais nous sommes vos amis et nous vous embrassons de tout notre cœur. […]""
- slnd (cachet Seine et Marne 15 septembre 1901), sur papier de deuil : ""Mon cher Fred, Merci de votre gentille lettre. Je savais déjà par Alexandre combien vous avez été inquiets de l'état de ma femme. C'est une joie délicieuse quand on a le cœur tourmenté de savoir qu'on a des amis, comme vous, comme vous tous, les braves gens du Relai * […] Et embrassez tout le monde avec effusion. Dites aussi à Olga [femme d'Alexandre Natanson] et à Misia [femme de Thadée] que nous les aimons tendrement, et à Alexandre, qu'il est un charmant ami.[…]"" Long post scriptum sur la mauvaise santé de son épouse, l'ancienne comédienne Alice Régnault.
- slnd (cachet Vichy, 10 juin 1906), 1 p. in-8 : ""Mon cher Fred […] Thadée a du vous dire combien nous avions partagé votre douleur. Thadée a du vous dire souvent quelle amitié profonde j'ai pour vous. […] Vous allez partir ; et vous faites bien de quitter cette maison où durant plus de six mois, vous avez assisté à l'horrible agonie de votre pauvre père. Tâchez de travailler, pour notre joie à tous… et revenez avec une belle œuvre. […]""
- Cormeilles en Vexin (cachet 22 août 1906 ou 1908), 1 p. in-8 : ""Cher ami, J'avais bien pensé que cette vieille bonne femme qui tape si fort sur les matelas, avait du écorcher mon nom. […] Ceci mon Fred pour vous dire que je suis parti de chez vous, triste de ne pas vous avoir vu, voilà tout […]"" Avec un amusant PS : ""Ne prêtez pas attention à ce gribouillage… L'auto a je ne sais pas quoi, j'y travaille.. et n'y suis rien de bon.. d'ailleurs.. Et mon mécanicien reprend la tête […]""
On y ajoute 2 L.A.S.:
- [Paris] (68 avenue du Bois de Boulogne), 1er juillet 1903, 1 p. in-8 : ""Monsieur, je serais très heureux si vous vouliez bien reproduire dans 'Le Roman Romanesque' et aux conditions de la Société des gens de lettres, 'Sébastien Roch', publié chez Fasquelle et qui est un livre auquel je tiens particulièrement. Peut-être aussi, trouverez-vous dans 'Les vingt et un jours d'un neurasthénique' quelques nouvelles que vous pourriez publier. En outre, je vous indique en outre, dans 'Les Contes de la Chaumière' (Fasquelle) une nouvelle : 'Agronomie' qui est perçue d'actualité, puisque c'est d'elle que j'ai tiré le caractère de Lechat dans 'Les Affaires sont les affaires'. […]""
- Mot autographe signé de 2 lignes sur papier à entête du 68 avenue du Bois de Boulogne, sd : ""Alors, monsieur, endu pour les Mauvais Bergers. Mes compliments les plus distingués"". (tragédie d'Octave Mirbeau, représentée au Théâtre de la Renaissance le 15 décembre 1897, avec Sarah Bernhardt et Lucien Guitry dans les rôles principaux.) * Thadée Natanson, et son épouse Misia, achetèrent un ancien relais de poste qui devint dès 1897 le lieu de villégiature de leurs amis écrivains et artistes, au premier rang desquels les peintres « Nabis » Vuillard, Bonnard, Roussel et Vallotton, ainsi que Toulouse-Lautrec, leur inspirant de nombreux tableaux aujourd’hui disséminés dans les musées et collections particulières du monde entier."

Estimation : 120 € - 150 €

fin de l'enchère le 23 novembre à 14h 44mn 00s

Vente terminée

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

MIRBEAU (Octave)

MIRBEAU (Octave) - 1848-1917. Ensemble de 4 L.A.S. adressées à Alfred Natanson (ou Alfred Athys, 1873-1932, écrivain, cofondateur avec ses deux frères Thadée et Alexandre, de la Revue Blanche), avec leurs enveloppes :
- Nice, Villa Ibrahim, 18 février 1901 (cachet postal), sur papier de deuil : ""Mon cher Fred, Je vous envoie, à votre femme et à vous tous nos vœux affectueux et je voudrais pouvoir chanter en votre honneur un bel épithalame. Le malheur est que je ne suis pas poète. Mais nous sommes vos amis et nous vous embrassons de tout notre cœur. […]""
- slnd (cachet Seine et Marne 15 septembre 1901), sur papier de deuil : ""Mon cher Fred, Merci de votre gentille lettre. Je savais déjà par Alexandre combien vous avez été inquiets de l'état de ma femme. C'est une joie délicieuse quand on a le cœur tourmenté de savoir qu'on a des amis, comme vous, comme vous tous, les braves gens du Relai * […] Et embrassez tout le monde avec effusion. Dites aussi à Olga [femme d'Alexandre Natanson] et à Misia [femme de Thadée] que nous les aimons tendrement, et à Alexandre, qu'il est un charmant ami.[…]"" Long post scriptum sur la mauvaise santé de son épouse, l'ancienne comédienne Alice Régnault.
- slnd (cachet Vichy, 10 juin 1906), 1 p. in-8 : ""Mon cher Fred […] Thadée a du vous dire combien nous avions partagé votre douleur. Thadée a du vous dire souvent quelle amitié profonde j'ai pour vous. […] Vous allez partir ; et vous faites bien de quitter cette maison où durant plus de six mois, vous avez assisté à l'horrible agonie de votre pauvre père. Tâchez de travailler, pour notre joie à tous… et revenez avec une belle œuvre. […]""
- Cormeilles en Vexin (cachet 22 août 1906 ou 1908), 1 p. in-8 : ""Cher ami, J'avais bien pensé que cette vieille bonne femme qui tape si fort sur les matelas, avait du écorcher mon nom. […] Ceci mon Fred pour vous dire que je suis parti de chez vous, triste de ne pas vous avoir vu, voilà tout […]"" Avec un amusant PS : ""Ne prêtez pas attention à ce gribouillage… L'auto a je ne sais pas quoi, j'y travaille.. et n'y suis rien de bon.. d'ailleurs.. Et mon mécanicien reprend la tête […]""
On y ajoute 2 L.A.S.:
- [Paris] (68 avenue du Bois de Boulogne), 1er juillet 1903, 1 p. in-8 : ""Monsieur, je serais très heureux si vous vouliez bien reproduire dans 'Le Roman Romanesque' et aux conditions de la Société des gens de lettres, 'Sébastien Roch', publié chez Fasquelle et qui est un livre auquel je tiens particulièrement. Peut-être aussi, trouverez-vous dans 'Les vingt et un jours d'un neurasthénique' quelques nouvelles que vous pourriez publier. En outre, je vous indique en outre, dans 'Les Contes de la Chaumière' (Fasquelle) une nouvelle : 'Agronomie' qui est perçue d'actualité, puisque c'est d'elle que j'ai tiré le caractère de Lechat dans 'Les Affaires sont les affaires'. […]""
- Mot autographe signé de 2 lignes sur papier à entête du 68 avenue du Bois de Boulogne, sd : ""Alors, monsieur, endu pour les Mauvais Bergers. Mes compliments les plus distingués"". (tragédie d'Octave Mirbeau, représentée au Théâtre de la Renaissance le 15 décembre 1897, avec Sarah Bernhardt et Lucien Guitry dans les rôles principaux.) * Thadée Natanson, et son épouse Misia, achetèrent un ancien relais de poste qui devint dès 1897 le lieu de villégiature de leurs amis écrivains et artistes, au premier rang desquels les peintres « Nabis » Vuillard, Bonnard, Roussel et Vallotton, ainsi que Toulouse-Lautrec, leur inspirant de nombreux tableaux aujourd’hui disséminés dans les musées et collections particulières du monde entier."

Estimation : 120 € - 150 €


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact