Lot 250

BOSSUET

(Jacques-Bénigne). Discours sur l'Histoire universelle, à Monseigneur le Dauphin, pour expliquer la suite de la Religion et les changemens des Empires. Première partie depuis le commencement du Monde jusqu'à l'Empire de Charlemagne. Paris, Mabre-Cramoisy, 1681.
In-4 de [1] f. (titre)-561 pp.-[3] ff. (table et privilège). En-tête, lettre initiale et cul-de-lampe final gravés en taille-douce d'après Le Pautre par Jolain. Maroquin janséniste brun foncé, dos à nerfs, titre doré, tr. dorées, double filet doré sur les coupes, dentelle intérieure (rel. XIXe s. Thibaron).
""Édition originale et bien exécutée dont les beaux exemplaires sont recherchés"", Brunet. (Brunet, I, 1134 ; Tchemerzine, II, 365.)
Fines rayures sur le plat. Très bel exemplaire sur grand papier, enrichi d'un devoir manuscrit du grand Dauphin corrigé par Bossuet, son précepteur :
4 pp. in-4, [entre 1670 et 1680], nombreuses ratures et corrections du Grand Dauphin et 4 de Bossuet (ces dernières transcrites ci-dessous en caractères romains). « [Il] estoit fort libéral envers ses serviteurs mais il l'estoit principalement envers les pauvres et disoit à ceux qui luy reprochoient ses grandes aumônes qu'il valloit mieux emploier son argent pour les pauvres qu'à la vanité. Outre qu'il leur donnoit beaucoup, il tenoit encore tous les jours derrière sa table une autre table destinée aux pauvres qu'il servoit souvent en personne croiant honorer en eux Jésus Christ. Il donnoit les bénéfices avec grande circonspection à ceux qu'il trouvoit les plus sçavants et les plus pieux afin que les peuples fussent édifiez par leur vie et par leur doctrine Quand les seigneurs de son roiaume se faisoient la guerre, ses ministres luy conseilloient de les laisser faire parce qu'après il en seroit bien plustost maître, soit pour les accorder soit pour les assujettir. Mais il répondoit que Jésus Christ avoit dit bienheureux les pacifiques parce qu'ils seront appellez enfants de Dieu, qu'au reste s'il entretenoit malicieusement les querelles il soulèveroit à la fin tout le monde contre luy et ne feroit pas le devoir d'un bon roy. En effet, en pacifiant les troubles et réconciliant les esprits, il s'acquéroit tous les seigneurs et il se donnoit tant d'autorité que non seulement... »

Estimation : 800 € - 1 200 €

fin de l'enchère le 19 mars à 17h 46mn 00s

Vente terminée

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

BOSSUET

(Jacques-Bénigne). Discours sur l'Histoire universelle, à Monseigneur le Dauphin, pour expliquer la suite de la Religion et les changemens des Empires. Première partie depuis le commencement du Monde jusqu'à l'Empire de Charlemagne. Paris, Mabre-Cramoisy, 1681.
In-4 de [1] f. (titre)-561 pp.-[3] ff. (table et privilège). En-tête, lettre initiale et cul-de-lampe final gravés en taille-douce d'après Le Pautre par Jolain. Maroquin janséniste brun foncé, dos à nerfs, titre doré, tr. dorées, double filet doré sur les coupes, dentelle intérieure (rel. XIXe s. Thibaron).
""Édition originale et bien exécutée dont les beaux exemplaires sont recherchés"", Brunet. (Brunet, I, 1134 ; Tchemerzine, II, 365.)
Fines rayures sur le plat. Très bel exemplaire sur grand papier, enrichi d'un devoir manuscrit du grand Dauphin corrigé par Bossuet, son précepteur :
4 pp. in-4, [entre 1670 et 1680], nombreuses ratures et corrections du Grand Dauphin et 4 de Bossuet (ces dernières transcrites ci-dessous en caractères romains). « [Il] estoit fort libéral envers ses serviteurs mais il l'estoit principalement envers les pauvres et disoit à ceux qui luy reprochoient ses grandes aumônes qu'il valloit mieux emploier son argent pour les pauvres qu'à la vanité. Outre qu'il leur donnoit beaucoup, il tenoit encore tous les jours derrière sa table une autre table destinée aux pauvres qu'il servoit souvent en personne croiant honorer en eux Jésus Christ. Il donnoit les bénéfices avec grande circonspection à ceux qu'il trouvoit les plus sçavants et les plus pieux afin que les peuples fussent édifiez par leur vie et par leur doctrine Quand les seigneurs de son roiaume se faisoient la guerre, ses ministres luy conseilloient de les laisser faire parce qu'après il en seroit bien plustost maître, soit pour les accorder soit pour les assujettir. Mais il répondoit que Jésus Christ avoit dit bienheureux les pacifiques parce qu'ils seront appellez enfants de Dieu, qu'au reste s'il entretenoit malicieusement les querelles il soulèveroit à la fin tout le monde contre luy et ne feroit pas le devoir d'un bon roy. En effet, en pacifiant les troubles et réconciliant les esprits, il s'acquéroit tous les seigneurs et il se donnoit tant d'autorité que non seulement... »

Estimation : 800 € - 1 200 €


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact