Lot 263

*Amérique du Sud

DEBRET (Jean-Baptiste). Voyage pittoresque et historique au Brésil, ou Séjour d'un artiste français au Brésil depuis 1816 jusqu'en 1831 inclusivement […] Paris, Firmin Didot frères, 1834-1835-1839. 3 vol. grand in-folio cartonnage demi-toile gris, titre doré (reliure moderne). [3] ff.-56-[2]-10 pp.-34 planches (sur 36)-5 (sur 6) planches-6 planches-1 carte ; [4]-162-[2] pp.-37 planches (sur 42, ch. 1-49 dont 9 à deux figures numérotées par page et 2 bis)-2 plans ; [4]-xvi-252 pp.- 50 planches (sur 51 planches, ch.1-54 dont 3 à deux par page).

Manquent les planches 26, 28 (tome I 1e partie) et 5 (tome I 2e partie), 11-12, 20, 32, 36, 42 (tome II), 44 (tome III).

Galeries de vers en marge intérieure (atteignant quelques rares gravures) au premier volume, rares rousseurs.

Édition originale de cet ouvrage très rare et recherché, capital pour l'histoire du Brésil et la représentation de ses peuples.

Cousin et élève de David, le peintre Jean-Baptiste Debret (1768-1848), accepta, à la chute de l'Empire, la proposition du roi du Portugal Jean VI, en exil au Brésil, d'y rejoindre la cour et de participer à la création d'une Académie des Beaux-Arts à Rio de Janeiro. Il y séjournera près de 16 ans, durant lesquels le pays passa de colonie portugaise à empire autonome (proclamé à Sao Paulo le 7 septembre 1822). Outre la chaire de peinture d'histoire de l'Académie des Beaux-Arts, Debret obtint le poste de peintre officiel de la famille impérial et de la cour de Pierre Ier (qu'il conseilla entre autres pour la conception du premier drapeau jaune et vert du Brésil). Profitant d'un congé de 3 ans accordé par l'empereur, Debret rentra définitivement en France en 1831 où il s'attela immédiatement à la publication de son Voyage pittoresque et historique au Brésil, présenté en 26 livraisons (réunies en 3 volumes) entre 1834 et 1839. La publication ne rencontra pas à sa sortie le succès escompté, peut-être en raison de son tarif élevé, et une partie du tirage finit en chutes de papier. Debret connut en revanche un grand regain d'intérêt à titre posthume dans les années 1930 au Brésil (une rue du centre de Rio porte son nom depuis) et les exemplaires de son Voyage atteignirent alors des prix très élevés, au regard de leur rareté (sans compter que les relations de voyage au Brésil illustrées de cette sorte sont très peu courantes).

Comme son titre l'indique, le Voyage pittoresque et historique au Brésil témoigne de la volonté de son auteur de montrer la formation du peuple et de la nation brésilienne. S'il décrit physiquement le pays, comme la plupart des relations de voyage de l'époque, à travers son histoire naturelle et ses paysages, c'est surtout à la représentation du quotidien et des coutumes du peuple brésilien qu'il s'attache. Le premier volume montre des Indiens, des aspects de la forêt brésilienne et de la végétation du pays en général ; le second est consacré à la représentation des esclaves noirs, du travail à la ville et aux champs et des pratiques agricoles de l'époque ; le troisième volume, enfin, présente des scènes du quotidien, des manifestations culturelles, comme les fêtes et les traditions populaires. Les descriptions des populations indigènes sont chez Debret très empreintes de la philosophie des Lumières et du romantisme, tout en restant très néoclassiques d'un point de vue formel. Les membres de l'Institut Historique et Géographique du Brésil se sentirent d'ailleurs offensés par les critiques des mœurs des Brésiliens blancs et la place accordée aux mulâtres et aux Noirs dans cet ouvrage.

(""A fine work"" Sabin 19122, qui indique 2 volumes et 144 planches.)

Lot présenté en importation temporaire.

Estimation : 15 000 € - 20 000 €

fin de l'enchère le 5 mai à 17h 22mn 00s

Vente terminée

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

*Amérique du Sud

DEBRET (Jean-Baptiste). Voyage pittoresque et historique au Brésil, ou Séjour d'un artiste français au Brésil depuis 1816 jusqu'en 1831 inclusivement […] Paris, Firmin Didot frères, 1834-1835-1839. 3 vol. grand in-folio cartonnage demi-toile gris, titre doré (reliure moderne). [3] ff.-56-[2]-10 pp.-34 planches (sur 36)-5 (sur 6) planches-6 planches-1 carte ; [4]-162-[2] pp.-37 planches (sur 42, ch. 1-49 dont 9 à deux figures numérotées par page et 2 bis)-2 plans ; [4]-xvi-252 pp.- 50 planches (sur 51 planches, ch.1-54 dont 3 à deux par page).

Manquent les planches 26, 28 (tome I 1e partie) et 5 (tome I 2e partie), 11-12, 20, 32, 36, 42 (tome II), 44 (tome III).

Galeries de vers en marge intérieure (atteignant quelques rares gravures) au premier volume, rares rousseurs.

Édition originale de cet ouvrage très rare et recherché, capital pour l'histoire du Brésil et la représentation de ses peuples.

Cousin et élève de David, le peintre Jean-Baptiste Debret (1768-1848), accepta, à la chute de l'Empire, la proposition du roi du Portugal Jean VI, en exil au Brésil, d'y rejoindre la cour et de participer à la création d'une Académie des Beaux-Arts à Rio de Janeiro. Il y séjournera près de 16 ans, durant lesquels le pays passa de colonie portugaise à empire autonome (proclamé à Sao Paulo le 7 septembre 1822). Outre la chaire de peinture d'histoire de l'Académie des Beaux-Arts, Debret obtint le poste de peintre officiel de la famille impérial et de la cour de Pierre Ier (qu'il conseilla entre autres pour la conception du premier drapeau jaune et vert du Brésil). Profitant d'un congé de 3 ans accordé par l'empereur, Debret rentra définitivement en France en 1831 où il s'attela immédiatement à la publication de son Voyage pittoresque et historique au Brésil, présenté en 26 livraisons (réunies en 3 volumes) entre 1834 et 1839. La publication ne rencontra pas à sa sortie le succès escompté, peut-être en raison de son tarif élevé, et une partie du tirage finit en chutes de papier. Debret connut en revanche un grand regain d'intérêt à titre posthume dans les années 1930 au Brésil (une rue du centre de Rio porte son nom depuis) et les exemplaires de son Voyage atteignirent alors des prix très élevés, au regard de leur rareté (sans compter que les relations de voyage au Brésil illustrées de cette sorte sont très peu courantes).

Comme son titre l'indique, le Voyage pittoresque et historique au Brésil témoigne de la volonté de son auteur de montrer la formation du peuple et de la nation brésilienne. S'il décrit physiquement le pays, comme la plupart des relations de voyage de l'époque, à travers son histoire naturelle et ses paysages, c'est surtout à la représentation du quotidien et des coutumes du peuple brésilien qu'il s'attache. Le premier volume montre des Indiens, des aspects de la forêt brésilienne et de la végétation du pays en général ; le second est consacré à la représentation des esclaves noirs, du travail à la ville et aux champs et des pratiques agricoles de l'époque ; le troisième volume, enfin, présente des scènes du quotidien, des manifestations culturelles, comme les fêtes et les traditions populaires. Les descriptions des populations indigènes sont chez Debret très empreintes de la philosophie des Lumières et du romantisme, tout en restant très néoclassiques d'un point de vue formel. Les membres de l'Institut Historique et Géographique du Brésil se sentirent d'ailleurs offensés par les critiques des mœurs des Brésiliens blancs et la place accordée aux mulâtres et aux Noirs dans cet ouvrage.

(""A fine work"" Sabin 19122, qui indique 2 volumes et 144 planches.)

Lot présenté en importation temporaire.

Estimation : 15 000 € - 20 000 €


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
+33 (0) 1 47 27 95 34

En ligne avec notre formulaire de contact