Lot 297

EYTZINGER (Michael).

EYTZINGER (Michael).[De Leone Belgico, eiusque topographica atque historica descriptione.] [Cologne], [Gerard Campen], [1583]. In-4 de [5] ff.-522-[1] pp. (qqs erreurs de pagination). 113 planches gravées sur double page (en pagination continue), et une planche gravée à pleine page (calendrier). Veau marbré, dos à nerfs orné, tr. marbrées (rel. post. fin XVIIe s.).

Dans les pages liminaires: manquent la page titre (le feuillet 25, qui porte un titre de section, a été relié en guise de titre), le portrait de l'auteur et la dédicace de 2 pp. Manque également le folio 28 dont la gravure sur double page (Tournoi).

Complet de la très rare carte dépliante des Pays-Bas (Leo Belgicus), qui manque presque toujours. Elle montée a posteriori sur onglet. Cette première version du Leo Belgicus a été conçue par le diplomate et historien autrichien Michael Eytzinger (c. 1530-1598) en pleine guerre de Quatre-Vingts Ans (1568-1648) entre les Dix-Sept Provinces (futures Provinces-Unies) et l'Espagne. Elle s'inspire des figures héraldiques figurant depuis les croisades dans les armes de la plupart de ces provinces ainsi que dans celles de grandes familles. Cette carte connut par la suite plusieurs autres interprétations, le lion s'inscrivant dans différentes positions, en fonction des trêves, traités ou de l'indépendance approchant.

""Cet ouvrage, dont les exemplaires sont assez rares, contient l'histoire des troubles des Pays-Bas, de 1559-1583, et il est orné de 112 pl. grav. par Fr. Hogenbergh, et d'une carte des Pays-Bas (...) Dans le nombre des planches qui font partie des différentes éditions du Leo belgicus, 32 sont des copies sur cuivre, et en contre-partie d'autant d'estampes de la suite de Tortorel et Perrissin (...)"". (Brunet, I, 122-123.) Cet exemplaire compte 113 planches gravées sur double page (les deux dernières n'étant pas incluses dans la pagination).

Mouillure claire en marge sup. de 3 ff. (pp. 311-314 et pp. 441-442), petite tache rousse sur 3 ff. (pp. 425-430), soulignés anciens à l'encre, sans gravité.

Rarissime première édition. Bel exemplaire, complet du célèbre Leo Belgicus dans sa première version.

Estimation : 6 000 € - 8 000 €

fin de l'enchère le 5 mai à 17h 56mn 00s

Vente terminée

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

EYTZINGER (Michael).

EYTZINGER (Michael).[De Leone Belgico, eiusque topographica atque historica descriptione.] [Cologne], [Gerard Campen], [1583]. In-4 de [5] ff.-522-[1] pp. (qqs erreurs de pagination). 113 planches gravées sur double page (en pagination continue), et une planche gravée à pleine page (calendrier). Veau marbré, dos à nerfs orné, tr. marbrées (rel. post. fin XVIIe s.).

Dans les pages liminaires: manquent la page titre (le feuillet 25, qui porte un titre de section, a été relié en guise de titre), le portrait de l'auteur et la dédicace de 2 pp. Manque également le folio 28 dont la gravure sur double page (Tournoi).

Complet de la très rare carte dépliante des Pays-Bas (Leo Belgicus), qui manque presque toujours. Elle montée a posteriori sur onglet. Cette première version du Leo Belgicus a été conçue par le diplomate et historien autrichien Michael Eytzinger (c. 1530-1598) en pleine guerre de Quatre-Vingts Ans (1568-1648) entre les Dix-Sept Provinces (futures Provinces-Unies) et l'Espagne. Elle s'inspire des figures héraldiques figurant depuis les croisades dans les armes de la plupart de ces provinces ainsi que dans celles de grandes familles. Cette carte connut par la suite plusieurs autres interprétations, le lion s'inscrivant dans différentes positions, en fonction des trêves, traités ou de l'indépendance approchant.

""Cet ouvrage, dont les exemplaires sont assez rares, contient l'histoire des troubles des Pays-Bas, de 1559-1583, et il est orné de 112 pl. grav. par Fr. Hogenbergh, et d'une carte des Pays-Bas (...) Dans le nombre des planches qui font partie des différentes éditions du Leo belgicus, 32 sont des copies sur cuivre, et en contre-partie d'autant d'estampes de la suite de Tortorel et Perrissin (...)"". (Brunet, I, 122-123.) Cet exemplaire compte 113 planches gravées sur double page (les deux dernières n'étant pas incluses dans la pagination).

Mouillure claire en marge sup. de 3 ff. (pp. 311-314 et pp. 441-442), petite tache rousse sur 3 ff. (pp. 425-430), soulignés anciens à l'encre, sans gravité.

Rarissime première édition. Bel exemplaire, complet du célèbre Leo Belgicus dans sa première version.

Estimation : 6 000 € - 8 000 €


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
+33 (0) 1 47 27 95 34

En ligne avec notre formulaire de contact