Lot 33

ROUSSEAU (Jean-Jacques).

Jean-Jacques Rousseau, citoyen de Genève, à Christophe de Beaumont […] avec sa lettre au Conseil de Genève. Amsterdam, Marc-Michel REY, 1763. In-8 de xl-129(mal ch. 125)-[3] pp. Maroquin havane, dos lisse orné, p. de titre, triple filet doré encadrant les plats, armes dorées au centre des plats, tr. dorées (reliure de l'époque).

Édition originale. (Dufour 214.)

Mouillure ayant taché le premier plat sinon très bel exemplaire aux armes de Béatrix de Choiseul-Stainville, Duchesse de GRAMONT (1730-1794) et enrichi d'une intéressante L.A.S. du Comte de Choiseul (Étienne-François de Choiseul-Beaupré-Stainville, 1719-1785), Chantilly, 28 octobre 1782, 1 p. in-8 adressée à Monsieur Avrillon, procureur au Châtelet, lettre écrite à la fin de sa vie alors qu'il est toujours en disgrâce auprès du roi, à propos de questions d'argent auprès de ses créanciers ""Lorsque le ministre m'a dit, Monsieur, que le roi avoit la bonté de m'accorder un nouvel arret de surcéance(sic) il ne m'a point parlé du sieur Harlan […] Je n'ai point abusé des bontés de la cour puisque depuis trois ans j'ai payé environ 350000. Si vous voulez vous donner la peine de passer chez Mr François il vous dira qu'il doit incessamment avoir quelque argent à moi que nous sommes convenus de donner en acompte au très grossier loueur de carosse pour lequel vous vous intéressez […]"".

""Béatrix de Choiseul-Stainville, fille de François-Joseph II, marquis de Stainville, baron de Beaupré, ambassadeur du duc François de Lorraine, et de Marie-Louise de Bassompierre, l'""altière et impérieuse"" sœur du Ministre de Louis XV […] Dame puis coadjutrice de l'abbaye de Bouxières-aux-Dames, au diocèse de Toul, et chanoinesse de Remiremont, elle exerça par son courage et son énergie virile une très grande influence sur son frère. Elle épousa le 16 août 1759 Antoine-Antonin, duc de Gramont, pair de France, gouverneur de la Navarre et du Béarn, dont elle fut la seconde femme. Elle mourut sur l'échafaud le 17 avril 1794. La duchesse de Gramont avait rassemblé une bibliothèque considérable reliée en maroquin rouge ou vert."" O.H.R. 836.

Estimation : 400 € - 500 €

fin de l'enchère le 5 mai à 13h 32mn 00s

Vente terminée

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

ROUSSEAU (Jean-Jacques).

Jean-Jacques Rousseau, citoyen de Genève, à Christophe de Beaumont […] avec sa lettre au Conseil de Genève. Amsterdam, Marc-Michel REY, 1763. In-8 de xl-129(mal ch. 125)-[3] pp. Maroquin havane, dos lisse orné, p. de titre, triple filet doré encadrant les plats, armes dorées au centre des plats, tr. dorées (reliure de l'époque).

Édition originale. (Dufour 214.)

Mouillure ayant taché le premier plat sinon très bel exemplaire aux armes de Béatrix de Choiseul-Stainville, Duchesse de GRAMONT (1730-1794) et enrichi d'une intéressante L.A.S. du Comte de Choiseul (Étienne-François de Choiseul-Beaupré-Stainville, 1719-1785), Chantilly, 28 octobre 1782, 1 p. in-8 adressée à Monsieur Avrillon, procureur au Châtelet, lettre écrite à la fin de sa vie alors qu'il est toujours en disgrâce auprès du roi, à propos de questions d'argent auprès de ses créanciers ""Lorsque le ministre m'a dit, Monsieur, que le roi avoit la bonté de m'accorder un nouvel arret de surcéance(sic) il ne m'a point parlé du sieur Harlan […] Je n'ai point abusé des bontés de la cour puisque depuis trois ans j'ai payé environ 350000. Si vous voulez vous donner la peine de passer chez Mr François il vous dira qu'il doit incessamment avoir quelque argent à moi que nous sommes convenus de donner en acompte au très grossier loueur de carosse pour lequel vous vous intéressez […]"".

""Béatrix de Choiseul-Stainville, fille de François-Joseph II, marquis de Stainville, baron de Beaupré, ambassadeur du duc François de Lorraine, et de Marie-Louise de Bassompierre, l'""altière et impérieuse"" sœur du Ministre de Louis XV […] Dame puis coadjutrice de l'abbaye de Bouxières-aux-Dames, au diocèse de Toul, et chanoinesse de Remiremont, elle exerça par son courage et son énergie virile une très grande influence sur son frère. Elle épousa le 16 août 1759 Antoine-Antonin, duc de Gramont, pair de France, gouverneur de la Navarre et du Béarn, dont elle fut la seconde femme. Elle mourut sur l'échafaud le 17 avril 1794. La duchesse de Gramont avait rassemblé une bibliothèque considérable reliée en maroquin rouge ou vert."" O.H.R. 836.

Estimation : 400 € - 500 €


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact