Lot 14

Henri MATISSE (1869-1954)

Portrait de Lydia , 1947

Crayon sur papier BFK Rives
Signé et daté en bas à droite " H Matisse 47 "
Un certificat de Madame Wanda de Guébriant pourra être remis à l'acquéreur, sur demande auprès des archives Matisse

H: 36.0 x L: 28.0 cm

Estimation : 40 000 € - 60 000 €

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

Henri MATISSE (1869-1954)

Portrait de Lydia , 1947

Crayon sur papier BFK Rives
Signé et daté en bas à droite " H Matisse 47 "
Un certificat de Madame Wanda de Guébriant pourra être remis à l'acquéreur, sur demande auprès des archives Matisse

H: 36.0 x L: 28.0 cm

Estimation : 40 000 € - 60 000 €

Provenance :

Galerie de L'Elysée PARIS
Collection Isaac STERN
Collection particulière


MATISSE Henri (1869-1954)

Henri Matisse est un artiste français né en 1869 et décédé en 1954. Il est connu pour sa peinture, ses dessins, et ses sculptures. Il est célèbre pour être le fondateur du mouvement fauviste. Il débute sa carrière en tant que clerc de Maître du Conseil à Saint-Quentin. Puis il découvre la peinture et étudie à l’Ecole Quentin-de-la-Tour où sont formés les dessinateurs en textile d’industrie. Il expose pour la toute première fois au Salon des Cents et au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts dont il est membre associé. Il rencontre Rodin et Pissaro par l’intermédiaire du peintre australien John Peter Russell. Il s’intéresse alors de près aux impressionnistes. De l’union de l’une de ses modèles naît sa fille Marguerite, en 1894. Puis il se marie avec Amélie Parayre et ont deux enfants : Jean et Pierre en 1899 et 1900. Lors d’un séjour à Londres, il découvre le travail de William Turner. Dès 1900, Matisse fréquente l’atelier d’Eugène Carrière et travaille à l’Académie de la Grande Chaumière sous la direction de Bourdelle. Il rencontre Derain, Jean Puy et Maurice de Vlaminck. En 1901, il participe au Salon des Indépendants et en 1903 au Salon d’Automne. En 1904, il expose chez le marchand Ambroise Vollard et l’année suivante chez Bernheim-Jeune ainsi qu’au Salon des Indépendants. En 1905, il séjourne à Collioure dans le sud de la France avec Derain. Au Salon d’Automne de la même année, l’exposition des œuvres de l’artiste aux côtés de Marquet, Vlaminck, Derain et Van Dongen est très controversée et provoque même le scandale de par les couleurs criardes utilisées et posées au couteau en aplat. Le critique d’art Louis Vauxcelles fait une comparaison de cette exposition avec une « cage aux fauves », d’où l’appellation de « fauves » que les artistes revendiquent ouvertement. Matisse voyage beaucoup et ces nombreux séjours sont une importante source d’inspiration : l’Algérie, l’Italie, l’Allemagne, le Maroc, la Russie, l’Espagne, les USA ou encore Tahiti. A son retour il fonde une Académie libre en 1908, mais elle ferme trois ans plus tard. De 1908 à 1912, il expose son travail dans les plus grandes capitales européennes, ainsi qu’à l’Armory Show de New York avec Marcel Duchamp et Picabia. Pendant la Première Guerre Mondiale, il reste sur la Côte d’Azur. En 1919, il conçoit les costumes et les décors du ballet « Le Chant du Rossignol » de Stravinski et Diaghilev, présenté à Londres. En 1925, il reçoit le titre de Chevalier de la Légion d’Honneur. En 1929, est organisé une rétrospective et durant son séjour aux USA le célèbre collectionneur Albert Barnes lui commande un travail monumental pour sa Fondation située à Philadelphie : Matisse réalise alors La Danse achevée en 1933 (dont une version se trouve aujourd’hui au Musée d’Art Moderne de La Ville de Paris). Depuis cette œuvre, l’artiste réalise des « gouaches découpées ». En 1941, il apprnd qu’il est atteint d’un cancer et ne peut plus voyager. A cette période il découpe des gouaches et débute sa série « Jazz ». Il s’installe ensuite à Vence pendant la Seconde Guerre Mondiale et sa fille ainsi que son épouse sont arrêtées par la Gestapo pour Résistance. Madame Matisse reste 6 mois en prison, sa fille s’enfuit du train qui l’emmenait dans un camp de concentration et reste cachée. Elle est libérée en 1945. Pendant ce temps, Matisse réalise des portraits de sa fille. En 1952 est inauguré le Musée Matisse du Cateau-Cambrésis. En 1954, l’artiste décède. En 1963, est inauguré le Musée Matisse de Nice. Il bénéficie aujourd’hui d’une cote exceptionnelle. En 2009, son œuvre Les Couscous est vendue pour 32 millions € lors de la prestigieuse vente Pierre Bergé Yves Saint-Laurent.


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact