Lot 93

Lucien Joseph FONTANAROSA (1912-1975)

Danseuse au repos circa 1960-75

Fusain
L'acquéreur pourra obtenir auprès de l'AssociationLucien FONTANAROSA l'apposition du cachet de la signature, moyennant des frais de 120 euros

H: 65.0 x L: 31.0 cm

Estimation : 200 € - 400 €

  • Informations détaillées
  • L'auteur
  • Comment enchérir ?

Lucien Joseph FONTANAROSA (1912-1975)

Danseuse au repos circa 1960-75

Fusain
L'acquéreur pourra obtenir auprès de l'AssociationLucien FONTANAROSA l'apposition du cachet de la signature, moyennant des frais de 120 euros

H: 65.0 x L: 31.0 cm

Estimation : 200 € - 400 €


FONTANAROSA Lucien Joseph (1912-1975)

Lucien Fontanarosa est un artiste franco-italien né en 1912 et décédé en 1975. Il grandit entre Paris et Padoue. Dès l’âge de 12 ans, il développe un intérêt important pour le dessin. Il fréquente ensuite l’Académie Julian tous les jeudis. Puis, il étudie à l’Ecole Estienne. Il installe un atelier où la peinture cubiste l’inspire beaucoup. Il expose alors à la Galerie de l’Archipel. Il étudie auprès de Lucien Simon à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts. Il fréquente alors de jeunes artistes comme Rohner ou Hambourg et rencontre sa future femme Annette Faive en 1933. Cette même année et l’année suivante, il expose à la Société Nationale des Beaux-Arts. Il voyage en l’Espagne en 1934, puis l’année suivante la Ville de Paris lui remet le Grand Prix d'Afrique du Nord. Il part ensuite au Maroc pendant plusieurs mois et finit par s’installer à Rabat avec Annette Faive. L’Etat marocain lui achète une de ses œuvres. Il séjourne ensuite à la Villa Medicis de 1937 à 1939. Il voyage en Italie et rencontre notamment André Gide. De retour en France, il expose ses œuvres au Musée de l’Orangerie et rencontre Edouard Vuillard. Il installe son atelier près des Buttes Chaumont, puis il est mobilisé. Le Musée de Sofia achète une de ses œuvres. A la guerre, il continue de dessiner et ces dessins seront plus tard conservés au Musée de la Guerre aux Invalides. De retour à Paris, il représente des vues de la ville près du canal Saint-Martin. En 1940, l’Etat français achète un paysage de Venise pour le Musée de Chartres. Afin de faire table rase, il détruit ses œuvres dans son atelier. En 1941, il devient membre du comité directeur de la Société Nationale des Beaux-Arts. L’Etat lui passe plusieurs commandes, des décors et des fresques pour différents lieux publics. L’Etat français acquiert également une toile représentant les Buttes-Chaumont pour le Musée National d'Art Moderne. Il s’installe ensuite à Bry-sur-Marne où il travaille. A la Libération, il expose au Luxembourg lors de l’exposition d’Art Français. Il voyage ensuite en Bretagne et peint ses paysages. Il devient membre du jury au concours de Rome en 1946 et professeur à l'Académie américaine de Fontainebleau. Il expose pour la première fois seul à la Galerie Chardin. L’Etat français acquiert une nature morte pour le Ministère des Finances. Il illustre de nombreux ouvrages aux côtés d’artistes majeurs. En 1956, il expose à la Marlborough Gallery de Londres. L’années suivante, il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur. Dès 1958, il est professeur de dessin à l’Ecole Polytechnique. La même année, il s’installe à La Cadière d’Azur dans le sud de la France, inspiré par cette région méditerranéenne. En 1961, il reçoit le Grand Prix de Peinture de la Ville de Paris. Il expose dans plusieurs villes au Japon la même année, puis en Floride et en Allemagne en 1963. Il retourne à Paris en 1964 et s’installe dans le XVIIe. Il réalise les billets de 500 francs, représentant Pascal. Il décède en 1975.


Comment enchérir?

 

S’enregistrer

Pour pouvoir placer des enchères il faut vous créer compte en cliquant sur « Enregistrer vous pour enchérir », ce qui est très facile et ne dure que quelques minutes.

On vous demandera vos coordonnées complètes ainsi que vos références bancaires.

Enchérir

Une fois connecté, enchérir est très simple. Il suffit de placer dans la case prévue votre enchère maximum. Notre logiciel se chargera d’enchérir pour votre compte jusqu'à ce montant qui ne pourra pas être dépassé.

Une fois votre enchère maximum validée, vous ne pourrez plus la modifier sauf à en mettre une supérieure.

Au terme du décompte du temps d’enchères, vous êtes adjudicataire si aucun autre enchérisseur n’a mis une enchère maximum supérieure à la votre.

Si une enchère intervient dans la ou  les derniere(s) minute(s), un temps additionnel  d’ une à trois minutes est ajouté afin de permettre aux participants de surenchérir. Sans que cela ne décale l'heure de fin des autres lots du catalogue. ( Les delais de prolongation des enchères  sont annoncés en préambule de chaque vente)

Si un autre enchérisseur dépasse votre enchère maximum, vous en êtes averti par mail.

Suivre ses enchères

Vous retrouvez dans votre compte, un tableau de bord, ou vous pourrez suivre l’état de vos enchères et de vos favoris.

A la fin de la vente vous trouverez dans votre compte, votre facture indiquant l’ensemble des lots qui vous ont été adjugés 

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact